L’histoire de la jarretière

(article publié le 9 décembre 2012)

Porter une jarretière est une tradition ancestrale.

Au départ, il s’agit d’une pièce de lingerie destinée à maintenir un bas en place.

Jarretière et magie

On trouve, pour la première fois, la trace de la jarretière à l’époque paléolithique. Des peintures rupestres montrent des femmes arborant une petite pièce de tissu autour de la cuisse. Cette jarretière symbolisait certainement une forme de pouvoir chamanique.

Peinture rupestre

La jarretière se retrouve donc tout naturellement liée au culte des sorcière : elle dénote alors un rang social élevé. Les mythes la transforme petit à petit en amulette magique et apparaît dans les contes de fées.

Jarretière de sorcière en peau de serpent et soie bleue

Jarretière et pureté

Bien que pièce intime et convoitée, la jarretière symbolise le mystère, et surtout la virginité. Chez les Hébreux, on disait que le bleu et le blanc sont les couleurs symboles de l’amour, de la pureté, et de la fidélité. Les futures mariées étaient donc encouragées à porter une jarretière à ces couleurs.

Jarretière bleue

Jarretière et pouvoir

God Save The King ! Fondé en 1348 par le Roi Edouard III, the Most Noble Order of the Garter rassemble 24 compagnons autour du souverain (ordre ouvert aux femmes pendant le règne d’Edouard VI, accession au rang de Dame de la jarretière depuis 1987).  Faire partie de cet Ordre est considéré comme la récompense la plus élevée pour la fidélité et le mérite militaire. La légende voudrait que, tandis que le roi d’Angleterre Edward III dansait avec la Comtesse de Salisbury, la jarretière de la Comtesse serait tombée au plancher et après que le roi l’ait ramassée, il l’aurait attachée à sa propre jambe. La jarretière était un ruban de velours bleu foncé, brodé de roses dorées et bordé de chaînes en or. Dans cet Ordre, elle était portée par les dames au bras gauche et par les chevaliers au-dessous du genou gauche.

Honi soit qui mal y pense

Jarretière et mariage

La mise en vente de la jarretière permettait aux invités de la noce de participer financièrement à l’envol du jeune couple, avant que les listes de mariage n’apparaissent. Même si, au fil du temps, l’âge moyen des mariés évolue sensiblement, les nouveaux conjoints ne refusent pas une aide financière. Cependant, la tradition se perd peu à peu…

Le principe du jeu de la jarretière est simple : les hommes donnent de l’argent pour faire monter la robe de la mariée, alors que les femmes en donnent pour la faire baisser.
L’un des invités, souvent le témoin du marié, joue “l’arbitre” : il monte et descend la robe de la mariée.
La plupart du temps, le jeu de la jarretière dure un temps déterminé au préalable.
Si un homme gagne, il repart avec la jarretière et a même l’honneur de la retirer…
Si une femme gagne, la jarretière restera à sa place!

(Une de mes bonnes amies m’a raconté cette anecdote, tirée de son propre mariage : « Tu verras, ta belle-famille est plutôt cool et fait en sorte que ta robe descende, alors que la tienne… S’il avaient pu me mettre à poil, ils l’auraient fait ! » J’ai bien pris note pour mon propre mariage…)

L'histoire de la jarretière dans Culture photographe-6-15-300x200
A savoir qu’il est également possible d’adapter la jarretière: par exemple sous forme de quiz: “l’arbitre” pose des questions auxquelles les convives doivent répondre. Si une femme donne la bonne réponse, on baisse la robe, et vice-versa.

Alors, amulette magique, symbole de virginité, signe de pouvoir… Ou tout simplement pièce de lingerie terriblement sensuelle… A vous de choisir ! Il suffit juste qu’elle soit à votre image.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s